Articles, Blog

Corona Virus : le pire est devant !

February 22, 2020


Au moment où nous sommes arrivés au port pour désembarquer, le bâteau a été placé en quarantaine et on nous à obligés à rester à bord …où nous sommes maintenus pour quelques jours. Il n’y a aucune possibilité de partir même si nous le voulions le deuxième et le troisième jours, nous avons été confinés dans nos cabines ça n’a aucun sens ! Maintenant, c’est difficile parce qu’on nous a fait des prélèvements dans la gorge hier et on attend les résultats pour savoir si on est positif au virus Si l’un de nous est positif il sera emmené dans un établissement de santé qui pourrait être à 4 heures de route du bâteau Ce qui veut dire qu’on va être séparés pour la première fois en 50 ans de mariage. Là-bas, on ne parle pas anglais. Il n’y a pas de nourriture européenne. Ce sera très très difficile. Bien sûr que nous sommes inquiets ! J’aimerais tellement que le gouvernement britannique nous tire de cette situation ! et c’est encore pire pour nous quand on voit que les Américains sont en train d’être évacués du navire on a appris qu’un avion viendrait pour rapatrier les Canadiens. pareil pour Hong Kong qui envoie un avion l’Australie est aussi en train d’agir Je ne vois pas le gouvernement britannique faire quoi que ce soit. On n’a aucune nouvelle du Foreign Office Je les ai contactés. Ils m’ont mis en contact directement avec l’ambassadeur britannique à Tokyo. On nous a dit que les Américains s’en vont Que l’Angleterre fait tout son possible Qu’elle dialogue avec l’OMS qui recommande de ne pas nous renvoyer en Grande Bretagne. C’est très sympathique de la part de l’OMS ! Vraiment très sympathique ! Pourquoi ? Cette situation nous affecte, mon épouse et moi-même Je suis une personne très optimiste En écoutant les nouvelles d’il y a sept jours ma famille et nous étions très optimistes Je crains que ce n’est plus le cas Car ça rend les choses plus difficiles de voir tous les pays venir aider leurs citoyens et les ramener à la maison. de les mettre en quarantaine dans leur pays Nous pensons que nous avons été totalement oubliés et négligés. C’est comme si on nous fermait les frontières et que la Grande Bretagne nous disait : on ne veut plus de vous Voilà ce qu’on ressent. Un autre problème est la nourriture Je suis diabétique je suis allergique aux produits laitiers je suis intolérant au lactose Je n’ai pas la nourriture qui me convient On dirait que je me plains beaucoup et que je pleurniche.J’en suis désolé. Mais je mange très peu. Mes principaux repas, le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner se réduisent à des cornflakes et à du lait sans lactose S’il-vous-plait ! Pensez à vos citoyens ! isolés, totalement confinés sur un bâteau où on ne peut pas quitter nos cabines C’est l’enfer sur terre on ne sait pas ce que nous réserve l’avenir S’il vous plait

1 Comment

  • Reply John Dupont February 18, 2020 at 9:28 pm

    Merci

  • Leave a Reply